Varela Design : un prix et des idées

Varela Design : un prix et des idées

 

varela design - Nathalie Varela

varela design – Nathalie Varela

Varela Design article le petit solognot N ° 617 • 8 Juillet 2015

Nathalie Varela fait partie de ces femmes chefs d’entreprise, ou plutôt de ces chefs d’entreprise tout court, qui osent et vont de l’avant.
Pour celles et ceux qui ne le savent pas, l’entreprise Varela Design, spécialisée dans la fabrication de radiateurs électriques design et esthétiques, a changé cette année de locaux. Elle a traversé le rond-point de la ZAC des grandes Bruyères, à proximité de l’A85, pour s’installer dans un bâtiment tout neuf doté d’un showroom, à côté du restaurant-grill Courte-paille. L’inauguration du site aura lieu à la rentrée mais la vraie nouvelle n’est pas là. L’information, c’est le fait que Nathalie Varela a figuré en mai parmi les lauréates de la première édition du concours régional de entrepreneuriat au féminin (1) et a obtenu un troisième prix dans la catégorie « EntrepreneurE au parcours remarquable » (2). Certes, pas une première place mais tout de même une belle reconnaissance pour celle qui a débuté son activité dans la cave de sa maison en Sologne il y a neuf ans, après avoir une vie passée en région parisienne. «Cela fait partie des choses qui donnent du courage à continuer, » confie-t-elle d’ailleurs.
«Il ne faut jamais rien lâcher, on obtient toujours tout de cette façon. »

Varela Design: Une chance donnée à la jeune génération

Si Nathalie Varela, impliquée dans le GEAR (groupement d’entreprises sur l’arrondissement de Romorantin), grande utilisatrice des réseaux sociaux et ultra-convaincue de l’utilité du design pour innover, fourmille d’idées (elle souhaite notamment créer une Cité des arts appliqués, une vitrine prestigieuse pour les entreprises de la région Centre, en 2016), elle aime particulièrement transmettre son expérience à la jeunesse. Cet été, l’entreprise Varela Design, qui compte dix salariés, accueille pas moins de cinq stagiaires (et une dizaine tous les ans). Ces derniers sont actuellement en train de travailler à l’élaboration d’une clôture originale constituée de plusieurs morceaux qui entourera le nouveau bâtiment de la société sorti de terre ce printemps. « Je veux donner leur chance aux jeunes et les valoriser. » Un exemple à suivre.

lps1[1]
source :Émilie RENCIEN http://www.lepetitsolognot.fr/wp-content/uploads/LPS_617.pdf (page 12)

(1) Des prix remis par l’État, la Région Centre Val-de-Loire, la Caisse des Dépôts, la Caisse d’Épargne Loire-Centre, en partenariat avec la Mutualité Française, les réseaux à la création (Initiative, BGE et ADIE), la CGPME, la Chambre d’Agriculture Centre, etc.
(2) Trois catégories au total avec trois lauréates dans chacune : EntrepreneurE au parcours remarquable, entreprendre autrement et Initiative des femmes.